La revue du vin vaudois

Le Guillon

Revue Le Guillon n° 51 – septembre 2017
Illustration de la couverture: Le chemin des Murs, 
© Pierre-Abraham Rochat 

Lavaux vignoble historique et vivant

Pascal Besnard, Rédacteur responsable

La boucle est bouclée. Avec le chapitre « Lavaux » s’achève la série consacrée aux terroirs vaudois, à leurs vins, aux femmes et aux hommes qui les élaborent. Lavaux, un vignoble en terrasses au statut planétaire, classé en 2007 au Patrimoine mondial de l’humanité par l’UNESCO. Le périple avait débuté dans la même région (cf. n°47), avec le dossier dévolu au Dézaley. Dans ce numéro-ci nous donnons un coup de projecteur sur l’autre grand cru historique de Lavaux, le Calamin. Et sur un endroit emblématique de tout le vignoble vaudois, Saint-Saphorin. Célèbre par ses vins comme par son bourg médiéval. Les vins de ces deux terroirs ont été dégustés par des jurys composés de professionnels. Vous découvrirez, au fil des pages de cette revue, les résultats de ces dégustations. Il convient simplement de se rappeler qu’une dégustation, à l’instar d’un instantané photographique, donne une image, à un moment donné, de la qualité des vins, mais ne saurait figer pour l’éternité la hiérarchie des crus d’une région. Lavaux encore, avec Villette, vignoble pilote pour les futures AOP vaudoises, et Rivaz, et son remarquable Conservatoire du Chasselas. Lavaux enfin, où l’œnotourisme n’est plus un vœu pieux, ou un slogan d’agence de voyage : il existe et son potentiel de développement semble considérable. Bonne découverte de Lavaux, dans cette revue et sur le terrain !

S'abonner